• Facebook Social Icon
  • Pinterest Social Icon

Le nourrissage des oiseaux en hiver : conseil d’expert

 

  C'est reconnu : l’observation des oiseaux autour d’une mangeoire est un spectacle procurant du bien être ! C’est aussi bien souvent comme cela que commence la "passion des oiseaux". Pour nous parler de ce sujet, nous avons rencontré Philippe Jourde, naturaliste au Service Etude du Patrimoine Naturel à la LPO France. Il s’est prêté au jeu des questions-réponses pour partager son expérience et nous transmettre les bons gestes à adopter pour nourrir les oiseaux au jardin.

    Philippe Jourde, Naturaliste LPO
 

 Pourquoi nourrir les oiseaux ?

Pour les oiseaux présents sur notre territoire, l’hiver est la saison la plus difficile même s’ils craignent moins le froid que le manque de nourriture. La nourriture est indispensable pour affronter les basses températures or, c’est souvent à cette époque que les aliments sont les plus rares. Les sols durs et gelés les empêchent d’attraper les vers qui se sont profondément enfouis dans le sol et les graines se font rares. L’énergie qu’ils dépensent pour trouver leur nourriture (quand ils en trouvent) est considérable et n’est pas toujours compensée par leurs maigres repas.

Nous pouvons donc les aider en leur fournissant une nourriture d’appoint. Mais attention, une aide maladroite peut causer du tort aux oiseaux, il y a des règles à respecter. Et puis, nourrir les oiseaux, c’est aussi l’assurance d’un beau spectacle toute la journée ! Je pratique le nourrissage dans mon propre jardin depuis 1981, c’est l’occasion d’effectuer des observations passionnantes sur le comportement des oiseaux et de les observer à très courte distance.

 

 

 

À quelle période commencez-vous le nourrissage ?

Je commence le nourrissage aux premières gelées et l’étend jusqu’au mois de mars lorsque l’hiver se prolonge. Je réduis petit à petit les rations quand le temps se radoucit et que les oiseaux commencent à montrer des signes de territorialité.

 

Quelle nourriture donnez-vous aux oiseaux de votre jardin ?

Je leur donne principalement du tournesol biologique . Tous les matins, je mets environ 3 kilos de graines dans les mangeoires, ce qui permet une alimentation jusqu’en milieu d’après-midi. En cas de vague de froid, j’augmente la quantité de postes de nourrissage et ajoute également des pains de graisse et des fruits blets, récupérés auprès des commerçants locaux. A cela s’ajoutent quelques croutons de pain sec que j’émiette en petite quantité et qui sont dévorés en quelques minutes.
Une vingtaine d’espèces fréquentent les mangeoires et j’ai sur la plus grande une cinquantaine d’oiseaux en permanence, ce qui doit représenter plusieurs centaines d’individus au total.

 

Ce que vous trouverez à la Boutique LPO :

 

               

        Pains de graisse                                      Graines et arachides

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now