• Facebook Social Icon
  • Pinterest Social Icon

...que planter afin d'accueillir insectes et oiseaux ?

Les naturalistes appellent les thuyas : le «béton vert» des jardins. Effectivement sont utilisation est déconseillée pour plusieurs raisons.
La première est que les thuyas ne sont pas originaires de nos régions et n’apportent pas de sources de nourriture à nos bestioles locales. Ensuite, les résineux rendent le sol trop acide pour que d’autres espèces poussent à leurs pieds. Les thuyas ont aussi l’inconvénient de ne pouvoir être coupé au raz du sol comme lorsque l’on veut rajeunir une haie car ils ne peuvent repartir à parti d’une souche. La monotonie engendrée par les haies de ce type est loin de ce que la nature propose : une variété de ressources alimentaires dans un enchevêtrement d’espèces végétales. Enfin, la densité de ces haies est peu efficace comme brise-vent et génère des tourbillons néfastes pour la végétation.

Pour remplacer vos thuyas voici quelques espèces parfaites pour une haie champêtre. Il sera sans doute nécessaire de modifier un peu la terre ayant accueilli les thuyas avant de planter ces nouvelles plantes :

- Aubépine (Crataegus laevigata ou Crataegus monogyna)
- Bourdaine (Rhamnus frangula)
- Charme (Carpinus betulus), sur sol sec à frais
- Cornouillers (Cornus mas ou Cornus sanguinea), sur sol sec à frais riche en calcium
- Églantier (Rosa canina), sur sol sec à frais
- Fusain d’Europe (Evonymus europaeus), sur sol frais et riche
- Genêt à balai (Sarothamnus scoparius), sur sol acide
- Genevrier (Juniperus communis)
- Houx (Ilex aquifolium), sur sol sec à frais
- If (Taxus baccata)
- Merisier (Prunus avium)
- Néflier (Mespilus germanica)
- Prunelier (Prunus spinosa), sur sol sec à frais
- Ronce (Rubus fruticosus)
- Sorbier (Sorbus domestica, Sorbus aria ou Sorbus aucuparia)
- Sureau noir (Sambucus nigra)
- Troène commun (Ligustrum vulgare), sur sol sec à frais
- Viornes (Viburnum lantana ou Viburnum opulus), sur sol sec à frais

ATTENTION : les noms entre parenthèse sont les noms scientifiques de ces plantes. Il est impératif d’acheter les plantes qui correspondent à ces noms car des plantes exotiques portent parfois le même nom et vous risquez d’acheter, par exemple, un néflier du Japon à la place d’un néflier d’Europe ou encore un troène de Californie, etc. 

Cette liste de plantes n’est pas exhaustive. Voici deux ouvrages pour la compléter :
Le jardin des insectes de Vincent Albouy, Delachaux et Niestlé, 2002, 223 p.
Jardin sauvage. Comment aménager un terrain pour inviter la faune et la flore, Clubs CPN (www.fcpn.org). 65 p.

  1. Amélanchier du Canada
    Petit arbre à floraison en gros nuage blanc crème, en avril. Innombrables fruits pourpres, goûteux.
    Splendides couleurs d'automne.
    Plante adaptable, croissance rapide.
    Il est inutile de le tailler. H : 6 m.

  2. Ribes odoratum.
    Arbuste caduc à floraison abondante jaune en mars-avril, parfumée. Fruits pourpres en été.
    Plante adaptable, croissance rapide.
    En mai, supprimez le vieux bois et raccourcissez les branches d'un tiers. H : 1,80 m.

  3. Noisetier.
    Arbuste vigoureux à croissance rapide, grandes feuilles vertes ou rougeâtres. Floraison hivernale en chatons puis fruits en automne.
    Tous sols. Taillez par recépage en hiver. H : 3 m.

  4. Cognassier du Japon "Cido".
    une belle floraison printanière et des gros fruits comestibles, riches en vitamine C à récolter en automne.
    Croissance moyenne. Tous sols. Taillez après la floraison. H :2 m.

  5. Néflier commun.
    Bel arbre de croissance lente. Floraison blanc rosé au printemps. Les fruits se récoltent après les premières gelées. Tous sols peu calcaires.
    H : 3,50 m.

  6. Pommier "Everest".
    Superbe variété compacte à floraison blanche, abondante, en avril. Fruits nombreux, petits, orangés persistants de septembre à février, comestibles.
    Croissance moyenne. H : 3,50 m.

Optimisez l'arrosage
Pour obtenir une reprise rapide et une croissance optimale, ménagez une cuvette au pied de vos plantations effectuées en fin d'hiver ou au printemps.
Les arrosages seront que plus bénéfiques.

 

La haie et la loi
Si la haie fait moins de 2 mètres de hauteur, laissez 50 cm entre la clôture  et les arbustes. Si elle dépasse 2 mètres, laissez 2 mètres d'espace. (Par coutume, chacun accepte 2,50 m maximum de hauteur pour une haie entretenue mais je conseille de planter les pieds des plants à 1 m de la clôture afin de permettre un passage entre le grillage ou le mur et votre haie pour une taille facile). Attention, un voisin peut exiger que vous respectiez les 2 m légaux !  Une haie en limite de propriété est considérée comme mitoyenne.
 
Comment planter vos haies ?
Creusez une tranchée à hauteur de bêche et autant de large pour votre haie. Plantez et  ecouvrez de terre pour respecter la profondeur de plantation recommandée pour chaque espèce. incorporez un engrais et arrosez deux  fois par semaine le premier mois  de plantation.

Distance de plantation
 Les distances de plantation peuvent varier en fonction de la densité que vous souhaitez, à savoir tous les 80 cm  pour une haie dense taillée (avec une  possibilité en quinconce) ou 1m20 à 1m50 pour une haie champêtre avec des essences diverses.

http://www.saisons-vives.com/Haie-champetre,559.html

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now